1er anniversaire de l’assassinat du Dr Fekhar : la réaction de l’URK

280

Première commémoration de l’assassinat du Mandela d’At Mzab; le Dr Kamel Eddine Fekhar

L’Etat algérien ne jure que par la disparition des Amazighs pourtant premier peuple de l’Afrique du Nord. L’arabisation, la salafisation, la répression, l’oppression et l’assassinat, Il ne ménage aucun moyen pour atteindre ses objectifs qui déshonorent l’humanité. Le Mozabite, Dr Kamel Eddine Fekhar, a rendu l’âme dans une geôle algérienne au sein même d’un hôpital  le 28 mai 2019, au bout de plusieurs jours de grève de la faim, un calvaire qui se termina par une longue agonie sans soins.

Son tort ? Avoir défendu sans concession les droits politiques, culturels et religieux des Mozabites. Le procureur général Mohamed Bensalem a ainsi rempli sa mission à Ghardaïa et peut être promu par le pouvoir algérien. Il sera certainement chargé d’autres missions criminelles dans le pays des Kabyles, des Touaregs ou des Chaouis.

En cette première commémoration de son assassinat, L’URK réitère son soutien fraternel et militant à la famille de Fekhar et exige une commission d’enquête internationale indépendante pour élucider ce crime. La lumière doit être faite sur les circonstances de la mort du Mandela d’At Mzab. On a rarement vu dans l’histoire, des Peuples dirigés par un pouvoir si criminel et si corrompu. Malgré ce bilan macabre et la « chute » du régime de Bouteflika, la même secte est toujours au pouvoir et sévit plus que jamais.

L’URK appelle les Peuples amazighs à se montrer solidaire jusqu’à la libération totale des territoires de Tamazgha de l’impérialisme arabo-islamiste. Ce n’est pas une ethnie que nous combattons, mais une idéologie qui a plombé l’essor de l’Afrique du Nord et de la Kabylie et relégué ses peuples premiers à des indigènes de seconde zone trop bruyants, trop encombrants, trop rebelles aux dogmes idéologiques et religieux imposés par cette junte militaire qui a volé nos terres, nos richesses, nos espoirs de jours meilleurs.

 

Bouaziz Ait Chebib

Porte-parole 

Comments
Loading...