Accrochage sanglant sur la route entre Azeffoun et Aghribs

130

Dans la soirée du 13 septembre a eu lieu un accrochage sanglant entre les militaires en faction et des individus armés. Les militaires ont ouvert le feu sur une voiture au comportement suspect signalée auparavant par les éléments du barrage fixe ANP-gendarmerie, tuant deux occupants et blessant grièvement un troisième. Les faits se sont déroulés entre Azffoun et Aghribs.

Selon des témoins, un les deux individus armés ont pris en auto-stop une personne. Cette dernière a découvert que les « altruistes » qui lui ont proposé de le déposer étaient armés. Arrivé au niveau du barrage de Aggni Ouchekri, le jeune a sauté de la voiture, qui a continué sa route en forçant le barrage. Les militaires ont immédiatement donné le signalement de la voiture à leurs collègues du barrage de Boumessaoud.

 

C’est le deuxième accrochage sur le même tronçon routier en moins d’un mois. A rappeler qu’un médecin Hacène Larbi est assassiné au même endroit dans la soirée du 28 au 29 août.

 

 

Comments
Loading...