Economie Kabylie Une

Affaire Cevital : vers le déblocage ?

Affaire Cevital : vers le déblocage ?
Ecrit par Hichem B

Interpellé, ce matin, à l’APN par un député, Ahmed Ouyahia, Premier-ministre, a estimé que concernant l’affaire de Cevital dont des équipements pour une usine de trituration de graines oléagineuses sont bloqués depuis près de deux ans, que le groupe d’Issad Rebrab « devrait attendre la réponse de l’administration ». Ahmed Ouyahia s’est ensuite interrogé « si Cevital a été bloqué un jour? », rappelant que le groupe agroalimentaire « travaille normalement depuis 1998 » et il a « réussi à diversifier ses activités ».

Le Premier-ministre a ajouté, par ailleurs, que le patron du groupe, M. Issad Rebrab « ne devrait pas politiser l’affaire ». Cette sortie d’Ouyahia augure telle d’un probable déblocage des équipements de Cevital? Tout porte à croire que le pouvoir, acculé par un mouvement de rue qui n’est surtout pas près de s’essouffler devra céder sur bien des positions.

Dans le même sillage, Ouyahia a évoqué la zone industrielle de Souamaâ dans la wilaya de Tizi-Ouzou qui devra, selon lui, être agrandie et viabilisée dans les jours à venir, laissant entendre que Cevital pourra investir la-bas.

Il faut rappeler que Rebrab s’est rendu la semaine passée à Soumaâ visiter la zone industrielle. Concernant l’affaire du blocage de l’usine de trituration de graines oléagineuses, Cevital n’a toujours pas pu dédouaner ses équipements qui ont été, à maintes fois, refoulés des ports de tout le pays. Cevital dénonce l’installation de la même usine, appartenant à un proche du régime dans l’enceinte du port de Jijel.

A ajouter qu’une marche de la coordination nationale de soutien aux travailleurs de cevital et aux investissements économiques est prévue le 05 mars à Tizi-Ouzou.

A propos de l'auteur

Hichem B