Affaire de l’aérodrome de Fréha : plusieurs plaintes déposées

413

L’aérodrome de Fréha d’une superficie de 30 hectares est au centre d’une guerre judiciaire. Ainsi, nous apprenons que plusieurs plaintes ont été déposées pour récupérer ce terrain.

Selon Omar Ait Mokhtar, ces plaintes visent à faire la lumière sur ce « détournement » déguisé du foncier public. « J’ai déposé plainte contre l’actuel P/APW de Tizi-Ouzou, d’anciens walis de Tizi-Ouzou, comme j’ai interpellé la justice sur cette grave affaire », s’est-il confié a kab-news.

Le terrain en question, selon Ait Mokhtar, est d’une superficie de 30 hectares vendus à 13 DA en 1991 par le P/APC de Fréha, d’obédience RCD. Il a précisé que le « promoteur », un gars de Sétif devait alors mettre sur pied une usine de techno-verre. Un projet qui ne verra jamais le jour.

En 2001, alors que la Kabylie était à feu et à sang, le même « promoteur » bénéficie d’un acte de propriété et procède à la clôture du terrain. « Il a ensuite annoncé la mise sur pied d’un complexe chimique à proximité d’une agglomération, ce qui est inacceptable », a ajouté notre interlocuteur qui a décidé de récupérer cet espace où les jeunes organisaient, jadis, un cross-country international.

Affaire à suivre

Comments
Loading...