Ahmed Gaïd Salah serait sur une voie de garage

137

Depuis quelques jours des échos contradictoires donnent le chef de l’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah démissionnaire de son poste. Il aurait subi des pressions énormes suite aux multiples révélations faites ces jours-ci par le député « fugitif » Baha Eddine Tliba. Pour certains officiers de haut rang au sein de l’armée et des services du renseignement la situation du chef des armées est intenable au sein de l’institution militaire.

Des intermédiaires seraient en train d’organiser son retrait de la façon la plus « digne » possible. Son hospitalisation à Oran, pour un ennui de santé dû à une hypertension aiguë, est susceptible de constituer le motif de son écartement de la direction des affaires.

Même s’il jouit encore de soutiens de tous les commandants de régions militaires, et de ceux des différents secteurs de l’armée. Il reste néanmoins exposé à des poursuites judiciaires dans les affaires révélées récemment liés à l’enrichissement de son clan familial. Et d’autres affaires encore plus graves que que l’ex associé de son fils promet de faire éclater au grand jour.

 

 

Comments
Loading...