Take a fresh look at your lifestyle.

ALERTE/ Encore des arrestations pour port du drapeau amazigh

10

La marche d’hier dans la capitale Alger ne s’est finalement pas déroulée dans de bonnes conditions, notamment pour les manifestants ayant brandi le drapeau amazigh. Ainsi, ils sont plus d’une dizaine actuellement dans les commissariat, et ce depuis leurs arrestations opérées, hier, en milieu de journée.

Ghanem Fayçal : originaire d’Elkseur (Bgayet), a été arrêté devant la Grande poste à Alger pour le port d’un drapeau amazigh. Âgé a peine de 21 ans, Ghanem Fayçal a appelé ses proches dans la nuit d’hier pour les informer qu’il est dans un commissariat et depuis son téléphone est éteint.

Bouslat Rabah : 42 ans, originaire de Tizi Ouzou, a été  arrêté hier à 11 h, par la police au niveau de la sortie de la gare routière de Tafourah avec deux de ses compagnons, sans aucun motif légal. Il est actuellement au commissariat de Cavaignac et sera présenté demain, dimanche 3 novembre, devant le procureur du tribunal de Sidi M’hamed.

Ali Yebou : arrêté vendredi matin à Didouche Mourad et se trouve actuellement au commissariat de Cavaignac.

Raouf Rais : actuellement maintenu en garde à vue au commissariat de Cavaignac, sera présenté dimanche 3 novembre devant le procureur du tribunal de Sidi M’hamed.

Cheballah Mohamed et Cheballah Lounes : originaires de Tizi-Ouzou, sont arrêtés, hier, à Alger.  Actuellement, ils sont en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Baraki.

Selon des avocats, tous ces jeunes arrêtés et qui seront au nombre de 20 seront présentés demain, dimanche, devant le procureur de la République. Néanmoins, avec la grève des magistrats, leur garde à vue pourrait être renouvelée.

Comments
Loading...