Kabylie Une

Amussu: la révolte populaire gagne toute la Kabylie

Amussu: la révolte populaire gagne toute la Kabylie
Ecrit par Boukhelifa Zahir

A l’occasion de la journée de la femme, des centaines de milliers de femmes et d’hommes sont sorties dans les rues de la majorité des villes kabyles. Fer de lance de la révolte, les femme étaient au rendez-vous pour demander que le système algérien dégage et avec lui tous les caciques de la classe politique.

AU grand damne de tous les détracteurs de l’identité kabyle et amazigh, tous les défilés en Kabylie sont bariolés des couleurs locales. Des drapeaux kabyles et amazighs sont fièrement brandis dans le cortège de l’Amussu, mouvement populaire).

Les couleurs des défilés en Kabylie sont une réponse cinglante à tous ceux qui veulent imposer une unicité assassine à la marche du changement qui s’ébranle, à l’instar du sanguinaire Mohamed Zitout et au islamogauchiste Djamel Benchenouf.

Avec une longue tradition de luttes multiples, la Kabylie ne va se laisser dicter les définitions de sa révolte dans une langue étrangère, tel le Hirak. Elle qui a donné ses lettres de noblesses à l’Amussu: adelsan asertan agrawliw aγerfan izerfan…vous avez l’embarras du choix.

A propos de l'auteur

Boukhelifa Zahir