Take a fresh look at your lifestyle.

Anis Rahmani, directeur du groupe média Ennahar devant le procureur (vidéo)

1 657

Anis Raghmani, de son vrai nom, Mohamed Megueddam est actuellement devant le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Rais, sur les hauteurs d’Alger. Selon des informations, le directeur d’Ennahar risque d’être mis sous mandat de dépôt.

L’enquête lancée contre lui concerne des mouvements suspects de capitaux de et vers l’étranger, d’avoir ouvert des comptes bancaires dans un pays étranger, d’avoir bénéficié d’indus avantages, de chantages, de pressions et surtout de corruption.

Abnis Rahmani qui a attaqué tout homme ou femme politique de l’opposition, notamment les Kabyles a suscité plutôt de la joie et de la gaieté sur les réseaux sociaux depuis son arrestation, hier, après-midi par des éléments de la section de recherche de la gendarmerie nationale de Bab Jdid. 

Notre source n’a pas manqué de souligné que l’interrogatoire qu’il a subi à Bab Jdid a duré plusieurs heures. Après 24 h de garde à vue, il est présenté devant le procureur de la République qui devra, en tourte vraisemblance, prononcer sa mise en détention à la prison d’El Harrach pour qu’il rejoigne les membres du pouvoir de Bouteflika incarcérés depuis plusieurs mois.

L’arrestation d’Anis Rahmani, comme de beaucoup d’autres apparatchiks du régime n’est nullement le résultat d’une quelconque indépendance de la justice, mais celui de rendements de comptes entre différents clans du pouvoir.

Malgré la disposition d'un accès spécial pour les détenus au tribunal de Saïd Hamdine, on a préféré le faire rentrer par la porte principale pour l'exhiber et l'humilier devant la presse et les citoyens et aussi envoyer un message aux autres.

Publiée par Le Mirador de l'info sur Jeudi 13 février 2020

Comments
Loading...