Politique Une

Arezki Ait Larbi : « Nous vaincrons… »

Ecrit par Hichem B

Arezki Ait Larbi, militant politique et ancien détenu s’exprime sur l’évolution de la situation. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Arezkli Ait Larbi appelle à mettre fin « au khawa-khawa », avec ceux qui répriment. Sur un brin d’espoir et d’optimisme, il estime que « nous vaincrons », car « nous avons la bénédiction de Djamila Bouhired et de Abdennour Ali-Yahia. Le texte dans son intégralité : 

Maintenant, les choses ont le mérite d’être claires. Il est temps d’arrêter les bisous avec les flics et de faire « khawa khawa » avec ceux qui nous méprisent. Il faut se rendre à l’évidence : il n’y a pas de miracle militaire pour établir la démocratie.

Il est temps de compter sur nous-mêmes pour restaurer, élargir et protéger nos libertés.  Depuis le 16 février 2019, nous avons découvert une autre facette de nous-mêmes.
Nous avons appris à nous respecter dans la diversité de nos convictions et de nos différences. 

Nos aînés ont réussi à mettre fin à la domination coloniale, après plus 7 ans de luttes, de misère, de tortures et de deuil. Nous réussirons à chasser les usurpateurs qui ont pris le pays en otage dans la convivialité et la force de notre union. La lutte sera longue, et nous n’en sommes qu’à la 7e étape. Mais la mobilisation doit impérativement rester pacifique et conviviale, malgré les provocations des nervis à gages.

Et nous vaincrons ! Nous vaincrons parce qu’ils sont les résidus d’un passé décomposé et que nous sommes l’avenir fraternel. Nous vaincrons parce qu’ils ont des intérêts et des biens mal acquis à défendre, et que nous avons des libertés à reconquérir.

Nous vaincrons parce qu’ils préparent leur retraite dans leurs pays de rechange, et que nous avons une patrie unique à reconstruire.  Nous vaincrons parce qu’ils ont le soutien de Naïma Salhi et de Amar Ghoul, nous avons la bénédiction de Djamila Bouhired et de Abdennour Ali-Yahia. 


Rendez-vous vendredi 12 avril, pour le 8e référendum populaire, qui leur dira : DE-GA-GEZ !

Arezki Ait Larbi 

A propos de l'auteur

Hichem B