Awzellagen unis derrière leur fils arrêté à Alger pour port du drapeau Amazigh

32

C’est aujourd’hui dimanche 23 juin que les manifestants arrêtés pour le port du drapeau amazigh lors du 18eme vendredi de la colère comparaîtront devant le tribunal de Sidi Mhammed à Alger. Suite aux directives non constitutionnelles du chef de l’état major Gaid Salah, la police algéroise a arrêté un échantillon de manifestants brandissant l’emblème fédéral de Tamazgha

.Parmi les détenus politiques, Oudihat Tahar originaire d’Ighzer Amokrane le chef lieu d’Awzellagen. Aussitôt la nouvelle de son arrestation connue, un élan de solidarité a commencé à se manifester pour gagner toute la vallée de la Soummam. Un collectif d’avocats s’est constitué pour le défendre ainsi que toutes les personnes arrêtées avec lui.

Aujourd’hui vers 10h30, ils sont arrivés au tribunal de Sidi Mhamed et attendent leur comparution devant le procureur.

Awzellagen et toute la Kabylie retiennent leur souffle dans l’attente des suites réservées à cette affaire par la justice algérienne.

Aux injonctions du chef l’état major Gaid Salah, un autre état major citoyen nourri à l’esprit de la Soummam compte bien apporter la réponse approprié pour arracher des griffes de l’injustice ses enfants.

Nous y reviendrons.

 

 

 

Comments
Loading...