Bensalah officiellement chef de l’Etat

18

Les députés et les sénateurs ont officiellement intronisé Abdelkader Bensalah chef de l’Etat par intérim, comme le stipule l’article 102 de la Constitution.

Contre vents et marées, le système se maintien et impose ses hommes. Dénoncé et rejeté par la rue, Bensalah dont des informations évoquent sa naturalisation comme algérien en 1966, était l’homme de Bouteflika.

caricature d'Ali Dilem
caricature d’Ali Dilem

Bensalah aura la charge d’organiser des élections présidentielles dans 90 jours. Il n’a aucune prérogative de nommer des ministres.

Avec cette décision, c’est le système qui prend le contre sens de la revendication de la rue. que dira Gaïd Salah, chef d’état-major en visite depuis hier à Oran.

Le maintien de cette décision risque d’attiser le mouvement et des dérapages peuvent survenir à tout moment, maintenant que le pouvoir opte pour la répression des manifestations.

Comments
Loading...