Kabylie Sport Une

Benyahia Mohamed dit  » Sybous » une victime de l’ingratitude

Mohamed Benyahia dit sybous
Ecrit par Boukhelifa Zahir

Décédé hier 14 août à l’hopital Mutapha d’Alger, Akbou pleure la disparition suite a une longue maladie de l’un de ses meilleurs fils qui a marqué l’histoire du football akboucien. Il s’agit de Mohamed Benyahia dit  » Sybous « . Il etait un talentueux joueur ,combatif , très technique doté de qualités intrinsèques indéniables qui l’avait distingué des autres joueurs.

Il avait d’ailleurs été sélectionné pour intégrer la formation régionale de l’équipe nationale avec un autre monument du football national, feu Bachir Chekri dans la catégorie junior.
Mohamed Benyahia abandonna le monde du football très jeune pour se consacrer a ses études et embrasser une carrière professionnelle dans le secteur des forets.


L’ancien attaquant de l’O AKBOU qui a combattu de son vivant sa maladie avec courage,dignité et patience est un oublié des autorités locales et notamment des instances sportives. Il a été victime de l’ingratitude et du manque de considération, comme s’il n’avait jamais porté les couleurs du prestigieux club de l’OAkbou ! Sybous l’ex chouchou qui demeure néanmoins adulé du public acheva sa carrière sans le moindre geste de reconnaissance. Fait garve, il n’a même pas eu droit a ce lot de consolation qui consiste en un modeste jubilé de fin de carrière. Mohamed Benyahia, en dépit de ce manque de considération incompréhensible, restera un monument du football local et régional avec la fierté d’avoir servi dignement Akbou. Car personne ne peut effacer l’histoire. ni de la mémoire des Akbouciens. 


En effet, les proches de Benyahia très marqués, n’attendent nullement que les services concernés ( Forets, APC ,OAkbou ..) apportent quelque soutien à Mohamed, mais juste une pensée ou un geste de générosité à son égard. Hélas !
Ce sont là les conséquences de l’inconscience, mais Sybous restera à jamais gravé dans la mémoire collective ! Courage a sa famille .Qu’il repose en paix.

Zahir Benkhellat

A propos de l'auteur

Boukhelifa Zahir