Bouteflika renforce son clan en vue du prochain bras de fer

18

le clan des Bouteflikas s’apprête à opérer une véritable purge au sein de son équipe de campagne. Et de l’équipe dirigeante du gouvernement. Déçu par la mollesse avec laquelle ses équipes ont géré les dernières manifestations des opposants au cinquième mandat. Les frères Bouteflika ont reproché aux membres du  staff leur manque de conviction. Et sa maladresse  à faire passer la candidature du président malade pour un cinquième mandat.

Le doute qui traverse tous les obligés du système semble irriter à plus d’un titre Said Bouteflika, qui craint un fléchissement de son clan devant la persévérance de la rue. Cependant, le seul qui qui est assuré de garder sa place malgré la tempête est Gaïd Salah. Le clan ne veut pas s’en séparer de peur de déstabiliser la pièce maîtresse de cette élection, l’armée. Surtout, montrer ainsi des signes de faiblesses qui profiteront à l’opposition pour renverser la donne.

Conscient que l’avenir de la caste au pouvoir pendant cet élection, ils mettent toute la force de leur côté pour écraser ceux dans la rue qui veulent leur départ.

 

Comments
Loading...