Constantine : sévère réquisitoire du procureur contre deux jeunes kabyles

68

Le procureur de la République près le tribunal de Constantine a requis 5 ans de prison ferme ainsi qu’une amende de 100 000 DA contre Amazigh Semmani et 3 ans de prison ferme contre Meziane Tenfiche. Leur seul tort était d’avoir porté l’emblème amazigh en dehors de la Kabylie. Ils sont poursuivis pour détérioration de l’emblème national selon l’article 160 du code pénal et d’atteinte à l’unité nationale. sur place quelques avocats kabyles assurent leur défense, dont l’avocat Kader Houali.

Arrêtés le 18 septembre 2019 au centre ville de Constantine, les deux amis ont passé la nuit au commissariat avant que Meziane Tenfiche ne soit libéré. Amazigh Semmani, quant à lui, n’a pas été relâché. Les deux amis se sont rendus à Constantine pour visiter les sites archéologiques et touristiques. Ils se sont arrêtés pour prendre une photo avec l’emblème amzigh, avant que des policiers ne les embraquent. Les deux détenus, âgés de 28 ans sont originaires du village de Tardam commune de Toudja.

 

Comments
Loading...