Contribution / Covid-19 : Iɣil n Ṭṭaheṛ à Kherrata : l’exemple de l’auto-organisation en Kabylie

265

Suite à la crise sanitaire que vit monde, un confinement a eu lieu partout, y compris en Kabylie, cette terre qui a connu depuis quelques jours une auto-organisation citoyenne massives. Une initiative issue de la convivialité et de la concertation des habitants des villages. A Iɣil n Ṭṭaheṛ, un des villages de la commune de Kherrata (à 60 Km Est de Vgayet), les villageois sont déjà engagés à travers des actions de volontariat et de bénévolat, pour des opérations de nettoyage et d’aménagement de la salle de soins de leur village. Et ce avec leurs propres moyens.

Cette initiative a permis d’émerger dans chaque quartier un collectif d’habitants qui apporte sa pierre à la construction du plus grand village de la commune de Kherrata, suite au manque de moyens dont souffre l’établissements public hospitalier (EPH) de la localité, qui est censé assurer la bonne conduite et l’hygiène au niveau des centres de soins.

Les habitants du village ont adhéré à cette action, suite à l’anarchie qui régnait dans ce centre de soins, géré par les deux médecins (chirurgien-dentiste et médecin généraliste), ainsi que des infirmiers, avant même cette crise sanitaire de COVID-19. À signaler aussi le manque d’eau au sein de cet établissement, sachant que la commune de Kherrata n’arrive pas à résoudre ce problème, ce qui a contraint les villageois à se mobiliser pour assurer l’hygiène de leur entourage en général. Les initiateurs ont également établi un plan d’organisation au niveau de la salle de soins, en installant des plaques indicatrices pour les patients et en limitant le nombre de patients à 2 personnes par salle dans le but de freiner la propagation de ce virus.

Avec la charge que subi l’EPH de Kherrata, en assurant les soins et l’accueil de cinq (5) communes limitrophes (Kherrata, Draa El Gaid, Taskriout, Ait Smail et Iderguinen)…. Il est certainement nécessaire d’apporter toute aide avec tout ce qu’on possède comme infrastructures pour faire face au coronavirus.

Ramzi AKKACHE, 02 avril 2020. Village Iɣil n Ṭṭaheṛ (Kherrata)

 

Comments
Loading...