Take a fresh look at your lifestyle.

Crise au RCD : les contrecoups atteignent la base

19

Le conflit ouvert au sein du RCD semble s’inscrire dans la durée et atteint la base militante du parti. Le document envoyé par une cinquantaine de cadres du parti au président Mohcine Belabbès, l’accusant, entre autres, d’être le responsable de la déconfiture du parti, de dévoiement de ses principes, d’une gestion catastrophique, a fait réagir plusieurs conseils communaux qui s’y sont démarqué.

Circonscris principalement en Kabylie, le RCD risque de perdre sa base déjà fragilisée par les errements de sa direction, notamment du temps de Saïd Sadi. A Mekla, où le parti a pris les rênes de la commune, plusieurs membres du conseil communal de cette localité, dont un ex-sénateur, ont signé un communiqué de soutien au président du parti.

Tout en se démarquant du document envoyé à Belabbès, ces militants estiment que les signataires du document visent « à déstabiliser le parti et son président ». Même réaction de la part des responsables du conseil communal de Tizi N’tlata. « Nous militants du conseil communal de Tizi N’telata et élus APC, tenons à dénoncer et condamner cette tentative de déstabilisation qui a ciblé le parti, ses structures et par ricochet le président », ont-ils souligné dans un communiqué. Avec ces réactions des conseils communaux du parti, c’est la base militante qui entre-déchire.

Comments
Loading...