Crise politique : le chef de l’armée convoque le corps électoral

9

Le corps électoral sera convoqué le 15 septembre prochain. C’est la décision prise et annoncée, aujourd’hui par le chef d’état-major, Ahmed Gaïd Salah, en visite au sud du pays.

« Il est opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant » et que « les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

« J’avais abordé lors de ma précédente intervention la priorité d’entamer sérieusement la préparation des élections présidentielles dans les quelques semaines à venir, et je confirme aujourd’hui, et partant de nos missions et prérogatives, ainsi que de notre respect de la Constitution et des lois de la République, que nous considérons qu’il est opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant et que les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi, des délais raisonnables et acceptables qui répondent à une revendication populaire insistante », a indiqué le général de Corps d’Armée .

Il a salué, dans ce cadre, « les efforts fournis par l’instance nationale de la médiation et du dialogue » et valorisé « les résultats encourageants qu’elle a obtenus en si peu de temps, sur la voie du dialogue sérieux, constructif et objectif ».

« Ces élections qui représentent un rendez-vous d’importance dans  l’histoire de l’Algérie, qui apportera davantage de progrès sur la voie de  l’instauration de l’Etat de droit », a-t-il ajouté.

Cette déclaration vient juste après la décision de la justice d’ouvrir le dossier des détenus du drapeau amazigh.

 

Comments
Loading...