Des propos haineux ont été tenus: quand Echourouk s’attaque au peuple targui

709

La chaîne de télévision offshore Echourouk TV n’a pas trouvé mieux pour animer ses soirées plutôt moroses en ce mois de ramadhan que de s’en prendre à la société amazighe des Touareg. En effet, lors d’une émission diffusée le 3 mai dernier, l’animatrice de Alayla Show  a présenté la société targuie sous un aspect des plus archaïques et des plus dépassés.

L’animatrice a considéré les  targui comme « peuple arriéré » n’ayant pas sa place « dans le monde actuel ». Elle a estimé que la société targuie « est dépravée et faussée ». Elle a en a fuit appel à des « vérités » totalement étrangères à la société targuie. Ce n’est pas la première fois que cette chaîne de télévision  proche des milieux salafistes financés, essentiellement par le Qatar et l’Arabie Saoudite s’en prend aux peuples amazighs d’Algérie. Après le peuple kabyle qu’elle a accusé « de tous les maux qui rangent l’Algérie », Echourouk s’en prend cette fois-ci au peuple targui.

Un groupe de journalistes de la chaîne II de la Radio et de la télévision TV 4 ont signé un texte de dénonciation (voir document) qu’ils ont remis à l’autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav). Nous savons tous que l’Arav se suffira de diffuser un communiqué pour dire qu’elle a convoqué les responsables de cette chaîne, mais jamais elle ne prendra une quelconque décision contre Echourouk, tant cette dernière est d’abord un instrument de propagande entre les mains du régime.

Le lettre de protestation des journalistes

 

Comments
Loading...