National On vous le dit Politique

Détenus d’opinion : la réaction du Collectif des Militants Kabyles pour la Défense des Droits Humains

Ecrit par Hichem B

Les nombreuses arrestations notamment les manifestants ayant brandit le drapeau amazigh ont fait réagir le Collectif des militants Kabyles pour la défense des droits humains.

Collectif des Militants Kabyles pour la Défense des Droits Humains

Déclaration

Les services de sécurité algériens tracent une voie inimaginable pour l déferlement inquantifiable des populations de tout bord qui demandent la fin de la corruption et l’installation d’un gouvernement transparent qui tire sa légitimité directement du peuple.

Nous assistons à une vague d’arrestations effroyables qui n’excepte personne et ne fait aucune distinction entre les femme, les vieux et même les enfants.
Après l’annonce du chef de l’État major de l’armée algérienne dans lequel il a décidé de ce qui est autorisé dans les manifestations et de ce qui ne l’est pas, la police s’est arrogée le droit d’arrêter quiconque sur aucune base juridique.
Des citoyens incarcérés pour port du drapeau Amazigh, chose qui est en contradiction totale avec les principes des droits humains.

Nous rappelons ici, que ces droits sont ratifiés par l’Algérie dans tous les textes et les dispositions internationales. Notre collectif joint sa parole à celle de tous ceux qui crient au scandale et exige à ce que tous les citoyens incarcérés dans le cadre de ces manifestations légitimes soient remis en liberté et sans conditions.

L’Algérie entre dans une phase dangereuse à travers l’institutionalisation de la violence illégitime. Au moment où le monde entier assiste joyeusement à ce que réalise les algériens à travers des marches successives sans heurts ni violence, le pouvoir algérien s’active à dévier les choses de leurs cadre naturel pour legitimer la répression qu’il a comme seul mode de gestion.

La construction d’un contrat social par n’importe quel peuple est un droit inaliénable de celui de la vie et la recherche du bonheur, et quiconque gênera ce processus se mettra aussitôt dans la peau d’un tyran.

Collectif MKDDH,
Kabylie, le 04 juillet 2019.

A propos de l'auteur

Hichem B