Economie National On vous le dit Politique

Dossier de Média-part sur Bouchouareb :qui a ordonné la censure ?

Ecrit par Hichem B

L’ancien ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb faisait chaque matin, la une de la presse algérienne. Qui pour révéler ses malversations, qui pour le défendre.., le tout dans un climat de règlements de comptes sans précédent. Mais au-delà de toutes les informations distillées par-ci et par-là par des médias nationaux, un média, pas comme les autres, de l’Hexagone, s’est essayé à une enquête sur le personnage controversé, Bouchouareb.

Homme de main et exécuteur acharné des coups bas, Abdesselam Bouchouareb n’était surtout pas un homme qui laisse indifférent, à tel point qu’il est actuellement cité dans la quasi-majorité des affaires de corruption instruites par la justice. Fils d’un caïd assassiné après l’indépendance par un de ses fils du MALG, Slimane en l’occurrence, Bouchouareb a intéressé le site d’information d’Edwy Plenel, Médiapart.

Sauf que le champion de la presse française des investigations n’avait pas pris plusieurs chemins pour informer Bouchouareb de son projet d’enquête conclue sur les malversations du ministre de Bouteflika. Une fois l’information parvenue à Bouchouareb, il charge trois de ses proches amis établis à Paris pour rencontrer Plenel et tenter de le dissuader de publier les conclusions de l’enquête. Sans possibilité de « toucher » directement le premier responsable de Média-Part, les trois agents de Bouchouareb rendent compte au ministre qui prend illico presto les choses en main et prend un avion pour Paris.

A peine arrivé dans la capitale française, une rencontre avec Edwy Plenel est décidée entre les deux hommes. Ce qui était perçu par le plus « intransigeant » des journalistes français comme un coolelent d’information aurait tourné en véritable marchandage de Bouchouareb.

Auteur d’une enquête solide, pourquoi Média-Part n’avait jamais publié cette enquête sur Bouchouareb ? Telle est la question que se pose plus d’un parmi les proches des deux hommes. Bouchouareb a-t-il payé pour gagner le silence d’Edwy Plenel ? Tout porte à croire, car un des collaborateurs de Média-Part à Alger avait, durant la même période, publié des informations très compromettantes contre le ministre de l’Industrie que Madia Part avait refusé de prendre.

Bouchouareb a-t-il joué la fibre nationaliste devant Edwin Plenel connu pour ses penchants islamo-gauchistes ?

 

A propos de l'auteur

Hichem B