Take a fresh look at your lifestyle.

Elle a refusé de porter le hidjab : une enseignante kabyle devant le conseil de discipline à Biskra

15 948

Mahtout Chafika, jeune dame originaire de Tizi-Ouzou, enseignante dans un établissement primaire dans la wilaya de Biskra risque de perdre son poste de travail. Le motif : elle a refusé l’ordre de la directrice de l’école de porter le voile islamique.

L’enseignante qui a lancé un cri d’alerte sur les réseaux sociaux a précisé qu’elle est installée dans cette wilaya depuis quelques années et travaillé « normalement », jusqu’au jour où la directrice de l’école l’oblige à se voiler.

« Elle a cessé de travailler avec moi depuis que j’ai refusé de porter le hidjab », s’est-elle indignée dans son message. Elle a précisé que la directrice en question a même tenté de lui mettre de la pression en refusant de signer les documents de travail de l’enseignante.

Cette jeune enseignante kabyle ne veut surtout pas se soumettre au diktat de la directrice, même si cette dernière l’a convoqué devant le conseil de discipline qui devra statuer sur cette affaire.

Ces penchants islamistes du personnel de l’éducation dominent l’école algérienne. La tutelle aura-t-elle la latitude d’intervenir pour mettre fin au calvaire que vit cette enseignante ? Rien n’est sûr!

 

Comments
Loading...