Culture Kabylie Une

Festival de Timgad : Ali Amran victime d’une manipulation du public (vidéo)

L'ANTI-KABYLISME des algériens.L'une des vedettes de la chanson Kabyle en l'occurrence Ali amran accueilli avec des cris de "DÉGAGE" et "RETOURNE CHEZ TOI EN FRANCE", par les Algériens lors du festival de TIMGAD.

Publiée par Akbou et ses environs sur Mardi 30 juillet 2019

Le célèbre artiste kabyle, Ali Amran, a été hué, hier, lors de son passage au festival Timgad de Batna. Pour introduire son récital musical, l’artiste s’est essayé à un rappel historique du lieu dans lequel il se produit. Ne parlant pas chawi ni arabe, c’est en français qu’il aurait essayé de à l’entame de son spectacle. Ce qui n’a pas tardé à être exploité par une partie du public pour lancer des invectives à l’adresse de l’artiste. Pendant que l’autre partie l’ovationnait, notamment des femmes qui lançaient des you you, ces « pions planqués du système »criaient « dégage ».

Si le français était vraiment la cause de ces huées, pourquoi alors le chanteur français originaire de Vitry, Rim’K était accueilli en guest’star la veille sur la même scène. Les raisons de ces huées réside dans l’engagement d’Ali Amran dans la révolte en cours. Tout tend à dire que le répulsif qui a provoqué cette situation déplorable est plus lié à son statut de chanteur kabyle engagé qu’à toute autre considération.

Heureusement le sursaut des autres spectateurs a permis le déroulement du concert dans de meilleures conditions qu’il a commencé.

Soutien à Ali Amran.

 

A propos de l'auteur

Hichem B