National Une

Gaïd Salah menace le général Toufik

Général Toufik. Gaïd Salah
Ecrit par Hichem B

Son discours était très attendu. Sauf que le chef de l’armée a préféré s’en prendre, encore une fois, à l’ex-chef du DRS, le général Toufik.

Dans son discours, Ahmed Gaïd Salah a affirmé que Mohamed Médiène Dit Toufik « complote » contre « la volonté populaire ». « J’ai déjà évoqué, lors de mon intervention du 30 mars 2019, les réunions suspectes qui se tiennent dans l’ombre pour conspirer autour des revendications du peuple et afin d’entraver les solutions de l’Armée Nationale Populaire et les propositions de sortie de crise », a-t-il dit.

Dans un avertissement, le chef de corps d’armée, Gaïd Salah menace Toufik de représailles, si ce dernier « ne cesse pas de comploter ». «Nous avons affirmé, ce jour-là, que nous allions dévoiler la vérité, et les voici continuer à s’agiter contre la volonté du peuple et œuvrer à attiser la situation, en approchant des parties suspectes, et inciter à entraver les solutions de sortie de crise. A cet effet, je lance à cette personne un dernier avertissement, et dans le cas où il persiste dans ses agissements, des mesures légales fermes seront prises à son encontre», a ajouté le Vice-ministre de la Défense.

Le vice-ministre de la Défense a également accusé « des gens » d’avoir pris « de gros financements » via des banques. Pour lui, ces gens « ont dilapidé » les deniers publics, appelant la justice « à accélérer la cadence » pour juger ces gens. Il a souligné, par ailleurs, que cette période de transition « est minée » et que des personnes « tentent de provoquer des dérapages ».

 

A propos de l'auteur

Hichem B