Take a fresh look at your lifestyle.

Hué par des manifestants : Ait Larbi revient sur l’incident

9

Hué par un groupe de jeunes manifestants à Alger, hier vendredi, lors de la marche, (VOIR L’ARTICLE) Mokrane Ait Larbi revient sur l’incident et livre sa version des faits. L’avocat et militant des droits de l’homme ne fait aucune illusion quant au but recherché par ce groupe de jeunes qui s’en est pris à lui. Il explique que c’était, entre autres, suite à ses appels pour dénoncer la corruption au sommet de l’Etat que cette « agression » a eu lieu. Voici la déclaration de Mokrane Ait Larbi.

A propos de l’incident survenu lors de la manifestation du vendredi 5 avril

Alors que je marchais de la place Audin vers la Grande poste, comme tous les vendredis depuis le début de la Révolution populaire, j’ai été chahuté par un groupe d’une dizaine de jeunes, menés par un adulte. Immédiatement, des manifestants m’ont entouré et leur ont tenu tête. Pour éviter un affrontement violent, j’ai préféré quitter temporairement la marche. Entre temps, le meneur du groupe a fini par avouer aux manifestants indignés, que :

1- Il ne me connaissait pas.

2- Il avait été chargé de cette « mission » par un « patriote », parce que je serais un ennemi de l’armée ! Une fois que les jeunes ont pris conscience de la manipulation dont ils ont été victimes, et que les esprits se sont calmés, je suis retourné dans la rue et j’ai poursuivi la marche, dans le même esprit de respect et de convivialité entre les manifestants.

Au-delà de cet incident mineur, je tiens à condamner les agressions, beaucoup plus graves, qui ont ciblé des femmes et des jeunes filles pour leurs revendications de citoyenneté.
Face à ces agressions commanditées, qui visent à créer un climat de terreur pour intimider le mouvement populaire, il faut faire preuve de vigilance.

Le chemin qui mène vers les libertés et l’Etat de droit est encore long. Par l’engagement solidaire et la détermination de tous, dans le respect et la convivialité, la Révolution populaire finira par vaincre les derniers soubresauts des manipulateurs de l’ombre et des privilégiés du système.

Cette provocation était préparée en particulier suite à ma vidéo postée sur ma page Facebook le 04 avril 2019 par laquelle je dénonce la corruption au sommet.
Enfin, je tiens à remercier les manifestants qui m’ont soutenu sur place, et toutes les personnes qui m’apportent leur soutien.

Mokrane Ait Larbi 

Alger, le 06 avril 201

Comments
Loading...