Kabylie On vous le dit Une

Imposante marche a Tazmalt pour la libération des détenus porteurs du drapeau Amazigh

Marche à Tazmalt
Ecrit par Boukhelifa Zahir

Hier 08 août la population de Tazmalt et des localités limitrophes , sont sorties massivement  dans la rue pour demander, encore une fois, la libération de tous les détenus d’opinion, dont le jeune originaire de la région Ouyidir Khaled ,arrêté à Alger en possession du drapeau Amazigh.

Cette marche, qui s’est ébranlée depuis les quatre chemins vers la mairie de Tazmalt en passant par le cimetière des martyrs a été marquée par la présence de militants politiques et du père du détenu. Elle a été également marquée par la participation de la veuve du Rebelle, Nadia Matoub.


Tout au long de l’itinéraire emprunté par la foule, les manifestants ont, brandi les portraits de plusieurs jeunes emprisonnés pour port du drapeau Amazigh, ainsi que de larges banderoles appelant à la libération de tous les détenus d’opinion,Les manifestants ont également scandé à tue-tête, les habituels slogans hostiles au système et à Gaïd Salah. “Gaïd Salah dégage”, “Système dégage”, “Libérez les détenus”, « nevɣa timunent  » (nous voulons l’indépendance) sont entre autres, les slogans scandés par les manifestants.


Arrivés sur la placette de la mairie , un meeting a eu lieu et plusieurs intervenants dont Nadia Matoub, Zahir Benkhellat, Khaled Tazaghart, Yacine Aldjia, La mère de Merzouk Touati, le représentant du comité de Haizer ,Mouloud Saadi ainsi que Dda Brahim le père du détenu Ouyidir Khaled ont pris la parole. Tous et toutes  ont tenu à dénoncer “la détention arbitraire des porteurs du drapeau Amazigh, et ont exprimé leur solidarité en faveur des détenus d’opinion”.

 

A propos de l'auteur

Boukhelifa Zahir