Culture Une

Kaky Ararby, un crooner en herbe…des montagnes

Kaky Ararby, un crooner plein d'avenir
Ecrit par Boukhelifa Zahir

Déjà son premier single « Ajal » avait titillé les tympans des mélomanes de la bonne musique kabyle. Kaky Ararby c’est avant tout une démarche musicale novatrice. En risquant le délit du faciès, on peut dire qu’il a la gueule de la passion musicale avec une dégaine et une voix taillées pour la scene.

Sa voix à quelque chose des grand cronners, un timbre particulier qui souligne le chant et lui donne une sensualité un peu virile mais suave. Une guitare sèche, de tout superflu et de faux senblant qui dicte le rythme. Des timbales, telles un cœur qui bat pour rappeller  la vie, trépidante. C’est ainsi que le jeune Kaky tresse des instants de bonheur sur scène.

Pour découvrir ce talent montant de la scène kabyle, rendez-vous ce samedi 25 mai à 16h30 sur la scène de la ligne 13.

 

Affiche du concert de Kaky à la ligne 13

A propos de l'auteur

Boukhelifa Zahir