Khaled Nezzar réagit et accuse Gaïd salah d’instrumentaliser la justice militaire.

221

Le général à la retraite, réfugié en Espagne, Khaled Nezzar a dans une déclaration qu’il aurait faite au site Algérie-part déclaré « ne pas reconnaître le verdict du tribunal militaire de Blida ». A rappeler que ce dernier a condamné par contumace l’ex ministre de le défense algérien entre 1990 et 1993, ainsi que son fils Lotfi et un proche M. Benhamdane Farid, a 20 ans de réclusion criminelle.

Ils sont accusés d’atteinte à l’autorité de l’ANP et de comploter contre l’Etat. De son côté le général Nezzar assure n’avoir jamais comploté avec Said Bouteflika. Il accuse le chef d’état-major d’instrumentaliser la justice militaire pour régler des comptes personnels. Il se dit confiant avec une conscience tranquille.

Comments
Loading...