La population chasse la gendarmerie lors de la fête de la plaquemine d’Amechtras

43

La septième édition de la fête de la plaquemine organisée par l’association Tala Ugellid d’Amechtras en collaboration les autorités locale le 18 et 19 octobre 2019 a connu une affluence record de visiteurs. Etalé sur deux jours, un concert de clôture était prévu avec le talentueux Brahim Tayeb et une intervention de l’invitée d’honneur de cette journée Nadia Matoub.

Quand cette dernière s’apprêtait à partir deux véhicules de la gendarmerie ont pris se sont stationnés devant la scène musicale pour surveiller la foule. La veuve de Lounès Matoub est remontée sur scène pour dénoncer la présence des gendarmes à cette fête villageoise. Elle a déclaré que « La gendarmerie est là non pour protéger, mais pour son contraire ». Elle rappela que son défunt mari avait été victime d’une tentative d’assassinat le 09 octobre 1988 par le même corps armés. Et que s’ils sont là c’est pour espionner et non pour sécuriser.

La population a exigé le départ des gendarmes, qui n’ont jamais eu une bonne presse par les locaux. la fête s’est achevé dans le calme.

Ce n'est pas pour rien que Matoub à choisi Nadia comme épouse. Celle qu'il surnomme Tamettut bw-uzzal n'a pas seulement épousé Lounas mais elle a aussi épousé son combat. Hier soir à Mechtras à l'occasion du gala de en hommage à Matoub en marge de la fête de la plaquemine, l'intervention de Nadia à chassé la gendarmerie qui ont quitté les lieux. Nous remercions les organisateurs pour l'accueil chaleureux qu'ils nous ont réservé. Très bonne écoute

Publiée par Tda Achiche sur Dimanche 20 octobre 2019

 

Comments
Loading...