La présidentielle fixée au 12 décembre : le coup de force se précise

24

Le chef de l’Etat Abdelkader Bensalah dont l’intérim est prolongé depuis le 8 juillet a souligné, ce soir, que les élections présidentielles auront lieu « le jeudi 12 décembre 2019 ». Le discours de Bensalah à l’occasion de la convocation du corps électoral tel qu’annoncé, depuis quelques jours par le chef d’état-major de l’ANP, a souligné qu’avec l’autorité indépendante des élections et le nouveau régime électoral en vigueur depuis, hier, samedi, toutes les garanties sont réunies pour un scrutin « libre et transparent » . La convocation du corps électoral et la tenue de l’élection le 12 décembre précise que le régime tient toujours à sa feuille de route et pense l’y imposer sans trop rechigner. Ceci dit, c’est le coup de force et le passage en force que prépare le régime depuis la chute de Bouteflika qui se précise. La violence policière de ces derniers jours confirme l’orientation. Une répression de toute action publique contre la démarche du pouvoir est à craindre dans les jours à venir. Depuis le début du soulèvement, deux présidentielles ont été avortées. Celle du 18 avril et celle du 4 juillet.

Comments
Loading...