Le château de mensonges de Gaïd Salah se fissure de partout

449

Le navire du chef suprême de l’ANP Ahmed Gaïd Salah prend l’eau de partout. La défection de l’un de ses lieutenants les plus proche, en l’occurence Baha Eddine Tliba, le député-oligarque de Annaba menace de révéler au grand jour toutes les affaires de corruption, dont certaines relève de la criminalité.

Le député controversé, détiendrait les clefs de la boite aux pandores de toutes les affaires dans lesquelles la famille des Gaïds a trompé depuis des décennies. Annoncé en fuite vers la Tunisie via la frontière terrestre, depuis laquelle il aurait rejoint l’Allemagne ou le Canada pour certains. Le flou le plus total demeure sur le lieux où se cache B E Tliba.

Selon le nouvel conseiller en communication du député, Said Bensdira,son « client » a proposé de se constituer prisonnier ou témoin assisté dans un procès équitable. Depuis qu’il a compris que Gaïd Salah s’apprête à essuyer le couteau sur lui, en le livrant à la vindicte populaire sur l’autel des élections de décembre. Tliba a pris ses dispositions pour disparaitre et préparer sa contre attaque.

Il menace de divulguer les détails des affaires de corruptions, notamment le meurtre du Wali de Annaba, Mohamed-Mounib Sendid par les fils de Gaid Salah. Ajouté à cela, il détiendrait des preuves dans l’accaparement par les proches de Gaïd Salah de terres agricoles transformées en lotissements pour construire des bâtiments revendus avec une grosse plus-value.

L’affaire n’est qu’à ses débuts, mais elle est tellement énorme que cette fois-ci elle risque d’emporter l’actuel homme plus puissant d’Algérie. Nous y reviendrons.

Comments
Loading...