Les militantes dénudées par la police décident de porter plainte

32

Les jeunes militantes arrêtées avant-hier samedi à la Grande poste d’Alger et transférées au commissariat de Baraki pour subir, ensuite une humiliation inattendues de la part de ce corps de sécurité.

Ainsi, elles étaient obligées de se déshabiller à l’intérieur du commissariat. aussitôt l’information rendue publique, des messages de dénonciations et de soutien fusaient sur les réseaux sociaux.

Ces victimes de cet acte humiliant ont finalement décidé de porter plainte contre la police. A l’heure actuelle la Direction générale de la sûreté nationale n’a pas réagi. D’habitude prompte à démentir des actes minimes, cette fois-ci, la police s’est murée dans un silence troublant.


 

Comments
Loading...