Liamine Zeroual : le grand absent au tribunal militaire de Blida

43

Le général Liamine Zeroual, ex chef de l’Etat a brillé par son absence lors du procès au tribunal militaire de Blida. L’homme par qui l’affaire avait éclaté n’a pas été convoqué à la barre pour témoigner dans l’affaire sensée être « l’affaire du siècle ».

Pour rappel, les prévenus accusés de complot contre l’institution militaire ont fait appel à Liamine Zeroual pour mener la transition après la chute du président Bouteflika. Poste qu’occupe indûment le chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah, puisque de facto, il se trouve à mener la transition et régénérer le système.

Dans le cas où le plan du général Toufik et Saïd Bouteflika aurait réussi, que deviendrait le chef d’état-major dans la tourmente actuelle que traverse l’Algérie,? Le concours du général Zeroual dans cette affaire n’est il pas un vengeance sur l’ex-chef des services Toufik qui l’aurait maltraité dans le passé ? Ce procès n’est-il pas le signe de la victoire du clan du chef d’état-major sur celui de ceux qui se revendiquent de Toufik.

Enfin ce procès présenté comme la victoire du peuple sur la bande au pouvoir depuis vingt ans, n’est il pas finalement un règlement de comptes entre oligarques et généraux. Ces derniers sont finalement mis devant deux choix, demeurer à la tête du système où l’humidité d’une cellule en prison.

L’historique attendra dans ce procès, qui n’est en fait qu’un simulacre animés par des médiocres.

Comments
Loading...