National

Manifestations de rue : l’étrange instruction du ministère de l’Intérieur

Manifestation réprimée par la police. Ph/ Archives
Ecrit par Hichem B

Le ministère de l’Intérieur vient d’annoncer que les manifestations de rue ne seront plus autorisées durant la semaine. Le ministère a souligné que seules les marches du vendredi seront tolérées à partir de cette semaine.

C’est suite à cette instructions que la manifestation d’aujourd’hui à Alger a été interdite.  Il faut s’attendre d’ores et déjà à de la répression dans les jours à venir, maintenant que les services de la police ont reçu l’instruction d’interdire toute action de rue.

Cette décision vient près de deux mois après le début du soulèvement contre une autre mandature pour Bouteflika et contre le système politique. Le départ de Bouteflika et l’application de l’article 102 de la Constitution affirmant l’empêchement du président, signe peut être une nouvelle réaction des autorités.

Il faut rappeler que même pour la manifestation du vendredi écoulé, les gendarmes ont tenté de fermer tous les accès à la capitale, notamment venant de Kabylie. Ils ont fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser les jeunes dans un barrages à Dar El Beida. Ces jeunes voulaient ouvrir le barrages pour pouvoir rejoindre la capitale et manifester.

A propos de l'auteur

Hichem B