Célébration de Yennayer : les appels à la marche se multiplient

63

A l’approche de la célébration du nouvel an amazigh, plusieurs appels à une manifestation publique se multiplient. Dans cet appel que nous publions dans son intégralité, c’est l’Association des femmes de Kabylie (AFK) qui appelle à une marche le 1er Yennayer, soit le 12 janvier dans les trois principales villes de Kabylie.

Association des femmes de Kabylie 

Appel à la marche de Yennayer

Yenayer est le moment des retrouvailles, de partage en famille. Un moment où l’on célèbre notre culture, au même temps, un moment de mémoration des lourds sacrifices consentis pour que la Kabylie reste debout.

Nos pensées vont à toutes et tous les kabyles qui ont subis au cours de l’année 2019, le mépris, la haine, le racisme, les violences et violations, l’exil forcé, la détention arbitraire et la mort.

Aujourd’hui plus que jamais, quelles que soient les divergences de points de vues, il est urgent que les kabyles, tous ensembles, retrouvent la maîtrise de leur destin, contre les périls qui les menacent afin de déjouer les manœuvres diaboliques du pouvoir assassins qui visent à embraser la Kabylie. Surtout, évité que le sang kabyle coule.

Encore une fois. Nous, femmes kabyles, sommes conscientes que la paix, l’égalité et la sécurité auxquelles nous aspirons, ne se réaliseront que dans une Kabylie libre et indépendante.

Fidèles à notre engagement et combat pacifique pour la dignité et la liberté, dans un esprit de fraternité et d’union, nous appelons toutes les femmes à rejoindre massivement les marches du premier Yennayer, nouvel an berbère 2970, qui coïncide avec le 12 janvier 2020, dans les trois grandes villes de Kabylie, Vgayet, Tizi-Uzzu et Tuvirett.

Afin d’imposer notre existence et résistance, de montrer notre volonté et notre détermination à participer activement au combat pacifique de la Kabylie et du peuple kabyle pour sa libération.

Et pour :

– Le droit légitime du peuple kabyle à son autodétermination.

– Pour la libération des détenus de l’identité.

– Pour la liberté d’expression et de culte ainsi que le respect des droits humains en Kabylie.

Assegwas Ameggaz

Tudert d-tilelli, i tmurt n iqvayliyen

Comments
Loading...