Profanation de la tombe du Rebelle : provocation contre la Kabylie

97

Un individu, identifié, a tenté de profaner la tombe du chantre de la cause kabyle Matoub Lounes. L’info a été donnée  Assirem, fils de Malika Matoub, sur sa page Facebook. Cet acte qui ne peut en aucun cas être isolé est commis dans une période de troubles politiques et d’engagement de la Kabylie, presque d’une manière singulière contre le système.

«Il y a de cela 30 minutes un homme a été déposé par une voiture Volkswagen de couleur blanche munis d’un sac qui n’était rien d’autre qu’un équipement pour son forfait», écrit Assirem. «D’après les traces sur le tombeau son objectif premier était de faire disparaître en obligation les écrits n Tamazight en lettres doré», explique-t-il.

Selon lui, «sans aucun état d’âme, il a donné des coups de marteaux sur la tombe du Rebelle». Du reste, «heureusement que les personnes en charge de la protection du domicile et par ailleurs du tombeau membres de la Fondation ont intervenus pour l’empêcher d’aller plus loin dans ce méfait», a ajouté Assirem.

Ses documents d’identité lui ont été confisqués et une plainte a été déposée ainsi qu’une enquête est ouverte pour comprendre et découvrir qui est les commanditaires de cet acte odieux. «L’homme coupable de cette acte est originaire de Tizi-n’tlata, son métier ainsi que son lieu de résidence ont était identifiés», a révélé Assirem.

Comments
Loading...