Mise à deux points tréma de Hamou Boumedine

24

Suite à l’apparition sur kab-news.com d’un article faisant état de l’appel du porte parole du RPK adressé au commandement militaire. Post qui est depuis ôté de son profil Facebook. Hamou Boumedine, nous a adressé cette mise au point que nous publions intégralement. Néanmoins nous relevons une grave méprise de son auteur qui fait référence non pas à l’article en question. Mais à l’entretien qu’il nous a accordé aujourd’hui. Insinuant ainsi que nous avons mal interprété ses propos. Ou peut être que nous ayons déformé ses propos. Ce qui est contraire à notre éthique.

Nous concevons que l’article incriminé puisse heurter la sensibilité de Hamou B. Mais nous maintenons que les faits rapportés sont réels.

Capture d’écran du post de Hamou Boumedine appelant l’armée

Pour qu’il puisse exercer son droit de réponse nous publions ici sa mise au point dans son intégralité.

Mise au point

Dans l’interview que je vous ai accordée hier, à aucun moment je n’ai fait appel à l’armée pour intervenir. Mes propos sont clairs et sont les suivants : « Maintenant comment la situation va évoluer, je pense que personne ne peut se hasarder à le dire puisque tout dépendra de l’attitude du commandement militaire qui, lui seul, peut intervenir pour aller dans le sens ou dans l’autre des attentes populaires ».

En affirmant ceci je ne fais que rappeler une vérité sur la réalité du pouvoir algérien : l’institution militaire a toujours joué un rôle majeur, notamment dans les situations de crise comme celle que nous vivons aujourd’hui. J’ajouterai que vu l’incapacité de Bouteflika d’assumer ses responsabilités de chef de l’Etat, pour les raisons que tout le monde connait, elle aura à jouer un rôle de premier plan, mais sans présager dans quel sens. On peut bien sur espérer une intervention à la portugaise, comme dans la révolution des œillets, mais rien n’exclut une aventure à l’égyptienne de Sissi.

Ces précisions faites, nous n’avons pas, au tant que mouvement autonomiste kabyle, vocation à faire appel à l’armée, c’est aux organisations politiques nationales de juger de l’opportunité de le faire ou non pour faire respecter l’ordre constitutionnel qui vient d’être bafoué.

Merci pour votre compréhension.
Hamou BOUMEDINE
Porte parole du RPK

Comments
Loading...