Kabylie National On vous le dit Une

Nadir Fetissi, le prévenu du drapeau relaxé par le tribunal d’Annaba

Ecrit par Boukhelifa Zahir

Contrairement au réquisitoire du procureur Moualkia Tarek, qui avait demandé 10 ans de prison ferme et une forte amende. Le tribunal d’Annaba vient de prononcer la relaxe pure et simple du prévenu Nadir Fetissi. La cour va même jusqu’à ordonner la restitution à ce dernier l’objet pour lequel il est poursuivi, le drapeau Amazigh.

C’est sans doute un sévère revers pour le procureur de la ville qui pas son geste avait voulu faire une offrande au système en la personne de Fetissi Nadir, peintre en bâtiment habitant de la ville de Bgayet. Mais le temps des offrandes humaines, surtout kabyle, est révolu.

 

A propos de l'auteur

Boukhelifa Zahir