National Politique Une

Naïma Salhi renoncerait à son immunité parlementaire

Qui protège Naïma Salhi ?
Ecrit par Boukhelifa Zahir

Selon l’entourage de la députée de Boumerdes, celle-ci aurait pris attache avec le bureau de l’assemblée pour mettre en place les mécanismes nécessaires pour la délier de son mandat et se consacrer à préparer son procès suite à une plainte déposée contre elle par deux avocats et un journaliste.

Sur sa page Facebook la petite-fille du prophète Mohammed ou « la mère des algériens », comme elle aime se décrire, semble déterminée et prête à affronter ses détracteurs devant les tribunaux.

Un peu partout du territoire algérien des messages affluent sur les réseaux sociaux. Des soutiens parfois virulents contre les Kabyles de manière générale et des indépendantiste/autonomistes de manière particulière à l’instar d Oussama Wahid qui est allé jusqu’à traiter d’ignares et d’amateurs, les initiateurs de cette plainte.

Nous y reviendrons dans nos prochains articles.

Amnay At Sedqa

 

A propos de l'auteur

Boukhelifa Zahir