Nouveau discours de Gaïd Salah: « la présidentielle aura lieu dans les délais annoncés »

17

Pour sa troisième sortie publique en l’espace de trois jours, le chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah a réitéré son intention de faire le coup de force et d’imposer une élection présidentielle contre et envers tous. « Les élections présidentielles doivent se tenir dans les délais annoncés », a-t-il dit, dans un nouveau discours, aujourd’hui, à partir de Ouargla où il est en visite. « L’armée tient toujours à la solution constitutionnelle », a-t-il encore une fois rappelé. Avant-hier, Ahmed Gaïd Salah « a suggéré » de convoquer le corps électoral le 15 septembre. Ce qui n’était qu’une suggestion est devenue, en l’espace de deux jours, « une annonce ». Autrement dit, la présidentielle aura lieu malgré les oppositions. Dans le même discours, le chef de l’armée a estimé que les juges « travaillent pour rendre à ce secteur ses lettres de noblesses », accusant « la bande » d’avoir « appauvri »  le peuple. Concernant les critiques qu’il essuie, Gaïd Salah considère que ces attaques « entre dans le cadre d’un plan abject ». « L’acharnement sur l’institution militaire fait partie d’un plan abject, dont l’objectif est de bloquer et neutraliser le rôle de l’Armée, qui a donné un exemple à tous, en termes de dévouement, de loyauté et de protection de la patrie, et a prouvé, sur le terrain, sa capacité à consacrer le lien solide entre le peuple et son Armée », a-t-il dit, ajoutant que le Commandement de l’armée « était le premier à répondre aux revendications populaires avant toute autre partie, ce qui a menacé les intérêts de la bande et de ses acolytes et a mis en échec leurs plans visant à redéfinir le paysage national général selon leurs envies et celles de leurs maîtres ». A rappeler que cette énième sortie du chef de l’armée vient au lendemain d’une grandiose marche des étudiants. Ces derniers ont réitéré leur opposition à la tenue d’une élection présidentielle ou d’un dialogue tel que prôné par le panel de Karim Younès.

 

Comments
Loading...