Personnes décédées lors du concert de Soolking : un imam s’en prend aux victimes

29

Les 5 victimes de la bousculade ayant eu lieu à l’ouverture du spectacle animé par le jeune artiste Soolking au stade du 20 août à Alger n’ouvrent pas le droit à la prière des morts tel que prescrit dans la religion musulmane.

Selon un imam de la mosquée de Kouba, les victimes sont considérées comme « impies », compte-tenu de leur décès survenu dans un spectacle de musique.

C’est dans cette optique que cet imam a refusé d’accomplir la prière funéraire à Sofia Ali Agha, 12 ans. L’imam a expliqué que dans l’Islam, rien ne l’autorise à accomplir cette prière.

L’imam en question est allée, dans sa plaidoirie, jusqu’à accuser les parents de la victime d’avoir « laissé » leur fille assister à un concert de musique. Mystère et boule de gomme !

Comments
Loading...