Plusieurs manifestants devant le procureur d’Alger demain

70

Plusieurs manifestants arrêtés, lors de la marche d’hier, seront présentés, demain dimanche devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Abbas Sami, Khiredine Medjani, Bachir Arhab, Wafi Tigrine, Mohamed Semallah, ainsi qu’une dizaine d’autres marcheurs ont été, en effet, arrêtés. Ces manifestants sont militants dans plusieurs structures, comme le RCD, le RAJ et sont tous issus de Kabylie. L’on ignore, pour le moment, les griefs qui sont ou seront retenus contre ces manifestants, mais tout porte à croire que la justice va les placer en détention préventive, tant le recours à la répression se confirme de plus en plus. Maintenant que l’accusation d’atteinte à l’unité nationale n’est plus de mise, avec la quasi-disparition de l’emblème amazigh lors des marches à Alger, que trouvera de nouveau le pouvoir pour emprisonner ces jeunes? La répression qui s’était abattue mercredi sur les militants souverainistes kabyles en est la parfaite illustration.

Comments
Loading...