Pour dénoncer leur incarcération : les détenus d’El Harrach en grève de la faim

19

Les jeunes manifestants, kabyles dans leur écrasante majorité, détenus à la prison d’El Harrach à Alger sont en grève de la faim dès aujourd’hui, vendredi. Ils ont entamé cette action pour dénoncer leur détention arbitraire décidée par une justice aux ordre.

Selon leurs avocats, ce sont les manifestants arrêtés lors de la marche du vendredi 13 septembre qui ont pris la décision d’entrer en grève de la faim illimitée pour dénoncer leur situation.

Selon toujours le collectif d’avocats, il n’est surtout pas exclu de voir plusieurs autres détenus adhérer à cette grève de la faim.

Comments
Loading...