Préparation des élections présidentielles : les maires de Kabylie isolés

881

Comme annoncé par kab-news, seuls les présidents des Assemblées communales élues d (APC) de Kabylie ont rejeté d’une manière directe et franche le scrutin présidentiel du 12 décembre prochain. Après avoir structuré un comité où se regroupent les maires des municipalités de Kabylie pour une action commune de rejet de la présidentielle, ailleurs, la donne est toute autre.

Ce mardi, c’est le vice-président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Abdelhafid Milat, qui a fait des annonces, le moins que l’on puisse surprenantes, même si attendues.

Ainsi, il a souligné, lors de son passage au forum d’El Moiudjahid « qu’il n’y a qu’une petite minorité de Présidents d’Assemblées populaires communales (maires) à rejeter les prochaines élections présidentielles du 12 décembre ».

Il a précisé, à ce propos, que plus de 1470 Présidents d’APC sur un total de 1541 coopèrent parfaitement pour faire réussir le prochain rendez-vous électoral. Ceci dit, seuls les maires de Kabylie ont refusé de procéder à la révision du fichier électoral. Les responsables de l’Autorité des élections ont annoncé qu’une action en justice est lancée contre les P/APC récalcitrants (lire l’article)

Comments
Loading...