Radios locales de Kabylie : étranges changements de directions

137

Après le limogeage du directeur de Radio Tizi-Ouzou, Arezki Azzouz (Lire l’article), les radios de Bgayet et celle de Tubiret ont aussi connu des changements de leurs directions.

Ainsi, Khaled Akchout, directeur de Radio de Tubiret a été désigné à Bgayet et Rachid Merzouk part vers Radio Soummam.

Étranges changements qui interviennent dans une période particulière, surtout que les trois radios ont tous fait preuve d’une certaine liberté de ton.

La nouveau directeur de Radio Tizi-Ouzou, Mohand Menouchi est connu, surtout,n pour être « carriériste », témoignent les anciens de la Chaîne II qui ont travaillé avec lui.

Il faut rappeler que malgré ces changements quoi qu’étranges, ces médias financés par l’argent du contribuable ne répondent aucunement à leur mission de service public.

Les mouvements politiques kabyles sont de tout temps interdits d’antenne, sauf ce qu’ils appellent les mouvements légaux, à l’image des deux partis.

Même les artistes engagés et dont le parcours se confond avec l’engagement politique de la région sont bannis de ces radios, idem pour les télévisions et la quasi-majorité de la presse, dite libre.

Comments
Loading...