Rejet de Tamazight : un Palestinien s’en mêle

31 429

Un ressortissant palestinien établi en Algérie n’a pas trouvé mieux pour exprimer son opposition au maintien de l’officialité de tamazight dans la mouture de la constitution que de rejeter cette même Constitution. Indépendamment du fait que le Palestinien ne devrait en aucun cas s’immiscer dans ces affaires internes, il a tout bonnement indiqué dans un entretien à un site électronique qu’une Constitution qui officialise tamazight est d’emblée « rejetée ».

A lire aussi : officialisation de tamazight : déchaînement de haine contre la Kabylie 

L§a sortie du ressortissant palestinien a tout de même provoqué des réactions. Entre supporters et pourfendeurs, le Palestinien a réussi, toutefois, à lever le voile sur une position que partagent la quasi-majorité des Algériens en dehors de la Kabylie. La position prise par ce Palestinien dans une affaire interne exprime un sentiment partagé en Algérie : la haine de tamazight et par extension la Kabylie.

Ce Palestinien a confirmé, si besoin est, que l’Algérien est porté beaucoup plus sur des questions de régionalisme et de haine que sur de questions de justice et de libertés.  Salah Oudh, puisque c’est de lui u’il s’agit a souligné que « l’Algérie est un pays arabe, son identité ne doit être qu’arabe et musulmane ».

Comments
Loading...