Take a fresh look at your lifestyle.

Risques de sabordage du rassemblement de Paris contre le système

14

Les récents « incidents » qui ont émaillé les marches citoyennes organisées à Alger et Vgayet sont les signes avant-coureurs d’une mise au pas du soulèvement populaire. Le rassemblement dominical place de la république à Paris est l’un des événements stratégiques dans la lutte contre le système algérien. Pour cette raison il est susceptible de figurer en bonne place dans les petits papiers des services de propagandes, comme événement à perturber.

Le but est de ternir l’image de cette fenêtre sur le monde de la révolte populaire en cours en Kabylie et en Algérie. Les analystes, qui ont vendu leur âme au diable, sont sans nul doute en train de réviser leurs fiches à la recherche des points de tension répertoriés lors des précédents rassemblements. La manipulation consistera à accentuer, par le biais de leurs agents, jusqu’à explosion ses points de tensions déjà existants. « Le scénario idéal » est de provoquer l’étincelle qui embrasera la situation, pour le reste la foule s’en chargera. En d’autres termes, le défis des barbouzes sera de coller à la foule ce que deux ou trois techniciens de la manipulation avaient prévu en laboratoire.

En suivant la logique barbouzienne, les tentatives de déstabilisation viseront en premier à semer le chaos entre les différents carrés du rassemblement. Le scénario le plus plausible serait de mettre aux prises les indépendantistes kabyles, très visibles, très sonores et présents en grand nombre avec les autres factions notamment les adeptes de la cause palestinienne, versant islamiste.

Le deuxième scénario consisterait à s’en prendre à une personnalité de préférence artistique, faute d’avoir un gros calibre de la politique ou de la revendication identitaire. Sans verser dans effrayamment, l’artiste qui serait le plus visé place de la république peut très bien s’agir de l’icone de la chanson kabyle Lounis Aït Menguellet. Sur le papier, s’en prendre à lui c’est provoquer une bataille rangée entre les Kabyles et les autres Algériens. Ajoutée l’impact négatif sur les futures mobilisations. Puis d’une pierre deux coups diviser les Kabyles, puisque on accusera les indépendantistes et diviser le mouvement dans sa globalité.

Attention ceci n’est qu’une projection pour avertir et sensibiliser sur les risques de « dérapages » lors du rassemblement d’aujourd’hui à Paris. Nous faisons le vœu que ça reste au stade de supputations.  Finis à 10h50 dimanche 07 février.

Comments
Loading...