Take a fresh look at your lifestyle.

Salah Dabouz: « le procureur de Ghardaïa a essayé de m’arrêter par n’importe quel moyen »

8

Pour quelles raisons le procureur près la cour de Ghardaïa a émet un mandat d’arrêt contre vous ?

C’est le juge d’instruction de la deuxième chambre qui a émis un mandat d’amener contre moi. Mais apparemment, le procureur général près la cour de Ghardaïa a essayé de m’arrêter par n’importe quel moyen et ce, depuis 2017. En tout cas, il a prouvé, à travers un communiqué qu’il à diffusé, hier, qu’il a des comptes personnels à solder avec moi et avec mes clients. Le bâtonnier Ahmed Benantar lui a d’ailleurs très bien répondu aujourd’hui.

Partant de vos propos, vous faites face à une cabale judiciaire ?

Les vrai raison de cette cabale judiciaire sont très bien expliquées dans deux communiqués rendus publics. Et c’est la raison pour laquelle mon avocat a demandé la délocalisation de tout les dossiers qui concernent les affaires d’opinion à Ghardaïa vers une autre juridiction. À mon avis, si les citoyens ont le droit d’évoquer des droits communautaires, les fonctionnaires de l’Etat, pour leur part, ne doivent jamais s’adresser aux citoyens en les distinguant. Ce que ne comprend absolument pas le procureur général près la cour de Ghardaïa apparemment

Communiqué de dénonciation de cette cabale
Communiqué de dénonciation de cette cabale

Ce même procureur aurait annoncé que des fonctionnaires du ministère de la Justice l’ont appelé pour vous libérer. Pourquoi ce procureur a-t-il rendu publique cette information ?

Quand le procureur général de Ghardaïa par ordres reçus de plus haut, parle, cela confirme que la justice de notre pays n’est pas indépendante. Une justice indépendante doit fonctionner selon des dispositions légales, sans abus d’autorité et sans aucune influence qu’elle soit des pouvoirs politiques ou de lobbies en faveur ou en défaveur des justiciables. Ce qui est visiblement très loin d’être le cas surtout à Ghardaïa. Et je pense que le fait d’en parler est déjà la cause principale d’arrestations de Fekhar, Hadj Brahim Aouf qui sont à leur 10e jours de la grève de la faim. d’Idris Khiat et Tichabet Noureddine qui sont à leur 6e jour de la grève de la faim à la prison de Meniaa et des poursuites engagées contre moi,

Comments
Loading...