Kabylie On vous le dit Une

Tizi-Ouzou : fronde au MPA d’Amara Benyounès

Ecrit par Hichem B

Le Mouvement populaire algérien (MPA) d’Amara Benyounès risque l’implosion. affaibli depuis les déboires de son président avec les décideurs qui l’ont éjecté du gouvernement et l’affaire dite Benaggoun, cette formation perd ses quelques sections en Kabylie.

Déclaration de la section du parti

La plus importante section du MPA à Tizi-Ouzou vient de signer l’arrêt de mort du parti de Benyounès dans la wilaya. Ainsi, les militants du parti à Alma N-Syla, ex-Michelet viennent d’annoncer leur désaccord avec la direction qui soutien, contre vents et marrées, la candidature de Bouteflika.

Lyazid Ould Taleb, P/APC MPA de Michelet

Lyazid Ould Taleb, maire de l’APC issu du MPA a publiquement pris ses distances avec la direction de son parti en annonçant son adhésion au mouvement de protestation de la rue.

Amara Benyounès dont le parti a de tout temps connu des vas-et-viens incessants de militants et de cadre risque dans les prochains jours de connaître une saignée beaucoup plus importante, à l’instar des autres partis de l’alliance qui s’obstinent dans leur soutien à un 5e mandat.

A propos de l'auteur

Hichem B