Take a fresh look at your lifestyle.

Le tribunal d’Alger durcit le ton contre les porteurs du drapeau amazigh

6

le tribunal de Sid Mhammed s’est prononcé aujourd’hui 14 octobre sur les demandes de remise en liberté de six détenus pour port du drapeau Amazigh. Pour la totalité des requêtes, la 11 eme chambre est unanime en reconduisant pour une durée supplémentaire de quatre mois le mandat de dépôt de quatre mois supplémentaires.

Poursuivis pour la majorité pour un délit imaginaire, qui ne figure aucunement dans le code des procédures pénales. Ces prisonniers sont de véritables « otages » de la chambre d’accusation qui les maintient en détention pour faire pression sur la rue dans un but dissuasif.

 

Comments
Loading...