Tribunal militaire de Blida : Toufik « pas en forme » pour affronter le procès

71

Le procès de Louisa Hanoune, Mohamed Médiène dit Toufik, ancien chef des services de renseignements, Athmane Tartag, coordinateur des services secrets, Saïd Bouteflika, frère de l’ex-chef de l’Etat, le général Khaled Nezzar, son fils Lotfi, ainsi qu’un certains Hamidani s’est ouvert, aujourd’hui au tribunal militaire de Blida. Accusés d’atteintes à l’armée et de complot contre le commandement militaire, ces prévenus risquent plusieurs années de prison.

ِCe procès qui n’est autre que celui du pouvoir, puisqu’il regroupe à la fois le général Toufik qui a régné en maître sur l’Algérie pendant un quart de siècle, ses affidées, notamment Louisa Hanoune, le frère de Bouteflika qui détenait les manettes du pouvoir pendant 20 ans, Khaled Nezzar, l’autre faiseur des rois, et en face, l’homme fort du pouvoir, à savoir Ahmed Gaïd Salah, puisque l’accusation de complot le visait lui-même, est attendu.

Cependant, le procès s’est déroulé à huis-clos et aucun journaliste n’a été autorisé à couvrir. Reporté pour une date ultérieur, l’on apprend que « l’état de santé du général Toufik ne lui permet pas d’affronter un tel procès ». Drôle de justification concernant un homme responsable de toutes les dérives qu’a connues le pays.

Comments
Loading...